Qu’est ce que la reflexologie ?

Depuis des millénaires, on rapporte l’existence, en Chine, en Inde, en Egypte ou chez les incas (qui le transmettrons aux indiens d’Amérique), l’utilisation des doigts, des mains ou d’instruments retrouvés lors de fouilles archéologiques, en vue de traitements par pressions successives de points.

De ces pratiques est né l’art ancestral qu’est la réflexologie.

 

C’est un outil formidable, et un allié non négligeable de la médecine conventionnelle, sans toutefois se substituer à elle. 

Le praticien ressent les déséquilibres de l’organisme, et l’aide à les corriger, sans diagnostiquer, ni établir de prescription.

Il ne se focalise pas sur les maux, mais sur la personne en souffrance dans sa totalité, l’accompagnant vers un nouvel équilibre plénier au service du bien-être physique mais aussi énergétique, émotionnel et mental.

Plantaire, palmaire, faciale ou auriculaire, la réflexologie est un art ancestral. Elle consiste en l’exercice de pressions sur des zones réflexes (pieds, des mains, du visage ou des oreilles), correspondant  aux différentes parties du corps et ce qui le compose (organes et glandes), visant notamment à relâcher les tensions, favoriser les déblocages, rétablir l’équilibre naturel de l’organisme, harmoniser toutes les fonctions vitales et favoriser les capacités d’auto-guérison du corps.

 

Le réflexologue ne se substitue en aucun cas aux professionnels de santé.

Il n’établit ni de diagnostic, ni de prescription ou modification de traitement.